Le Meopa, un gaz médicinal anxiolytique et analgésique utilisé principalement en milieu hospitalier

Le Meopa est un gaz médicinal anxiolytique et analgésique utilisé principalement en milieu hospitalier. Depuis quelques années en France les libéraux peuvent également en disposer. Son principe actif, le protoxyde d’azote, est aussi un agent chimique dangereux.

Meopa : qu’est-ce ?

Le Meopa, pour Mélange Equimolaire d’Oxygène et de Protoxyde d’Azote, est comme son nom l’indique, un mélange de 50 % d’oxygène et de 50 % de protoxyde d’azote. C’est un gaz incolore et peu odorant, conditionné en bouteilles de 2 à 20 litres et distribué sous les noms commerciaux d’Actynox, d’Antasol, d’Entonox, de Kalinox et d’Oxynox.

Quels sont les usages du Meopa ?

Le Meopa est prescrit pour soulager la douleur ou aider les patients à gérer leur anxiété lors d’actes de soins douloureux et de courte durée. Il est administré aux patients grâce à un masque d’inhalation (nasal ou facial) ou un embout buccal. Les indications thérapeutiques du Meopa sont :

  • l’analgésie de courte durée des actes douloureux (ponction, pansement, réduction de fracture…) ;
  • la sédation en soins bucco-dentaires (en particulier chez les patients anxieux ou atteints d’un handicap) ;
  • l’analgésie en obstétrique, dans l’attente d’une analgésie péridurale ou en cas de refus ou d’impossibilité de la réaliser.

En pratique, le Meopa est surtout dispensé en milieu hospitalier. Il peut être prescrit dans la plupart des services de soins : urgences (y compris service d’aide médicale d’urgence), odontologie, maternité, service de soins aux brûlés, radiologie, oncologie pédiatrique…

Le Meopa, pour Mélange Equimolaire d’Oxygène et de Protoxyde d’Azote, est comme son nom l’indique, un mélange de 50 % d’oxygène et de 50 % de protoxyde d’azote. C’est un gaz incolore et peu odorant, conditionné en bouteilles de 2 à 20 litres et distribué sous les noms commerciaux d’Actynox, d’Antasol, d’Entonox, de Kalinox et d’Oxynox.

Le protoxyde d’azote, une substance active

Les propriétés analgésiques et euphorisantes du protoxyde d’azote, aussi connu sous le nom de gaz hilarant, sont connues de longue date et les premiers usages médicaux de ce gaz remontent au XIXème siècle.

Hors milieu médical, le protoxyde d’azote est utilisé pour des applications très variées. En agro-alimentaire, c’est un agent de foisonnement de choix (gaz propulseur des flacons de crème fouettée, par exemple) car il se dissout dans la plupart des liquides alimentaires sans interagir avec eux. Dans les domaines de l’analyse chimique ou de l’aérospatiale, il entre dans la composition de mélanges gazeux pour la génération d’une flamme ou la propulsion d’engins. Enfin, dans le domaine de l’électronique, il permet de générer des couches minces d’oxydes sur différents métaux afin d’obtenir des semi-conducteurs.

Toutes ses propriétés qui présentent un intérêt thérapeutique ou technique font également de la molécule de protoxyde d’azote un agent chimique dangereux en dehors de toute indication médicale.

contactez-nous par mail
Télécharger le PDF

0 commentaires